« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

12/12/2017 - 07:27

Newsletter du Podium Multimédias

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!

Okola : engagement total

C’est le mercredi 18 septembre 2013 plus précisément, que la caravane conduite par Glbert Tsimi Evouna, membre du Bureau politique du Rdpc, par ailleurs président de la commission régionale de campagne du Centre, a décidé de s’arrêter dans la localité Ekorezok, un humble hameau situé dans l’arrondissement d’Okola, à quelques encablures de Yaoundé, accueillait l’événement. Occasion idoine s’il en fut, pour l’élite locale, de battre le rappel de toutes les troupes. Par milliers, des vagues entières de militantes, militants, sympathisants et amis du Rdpc, ont tenu à honorer le rendez-vous pour envoyer pour ainsi dire, un message des plus forts à la face du Cameroun.

« Après l’élection de notre champion, S.E Paul Biya à la tête de l’Etat en octobre 2011, c’est le contrôle des autres espaces de pouvoir au sein de l’Etat que nous visons ici dans la Lékié, et singulièrement dans la Lékié-Ouest », clame Benoît Ndong Soumhet, le président de la commission départementale de campagne du Rdpc pour la circonscription suscitée. Au-delà d’une simple victoire pour la victoire, c’est du soutien de la politique globale de Paul Biya dont il est question. D’où cet impératif devoir à accomplir le 30 septembre prochain, et dont sont conscients les « Mvog Namié, Mvog-Ebodé, Mvog-Kani, Mvog-Fouda, Mvog-Mvondo, Mvog-Amanja et autres Beyimbanga, Tom, Mendoung », les tribus peuplant cette zone géographique,  etc. « Il est important que nous puissions atteindre ces objectifs, car l’accomplissement certain et serein de la politique des grandes réalisations conduite par le chef de l’Etat, Paul Biya est à ce prix. Les enjeux devraient donc être perçus opportunément », renchérit le membre titulaire du Comité central du Rdpc, Benoît Ndong Soumhet.Dès lors, aucun effort, aucune énergie ne doivent être épargnés, la campagne devant être préparée et menée avec le plus de minutie et d’expertise possibles.

Avec pour base de travail les documents rendus publics par la hiérarchie du Parti. A savoir, la circulaire du président national du Rdpc, Paul Biya et la profession de foi des candidats de ce parti. La rencontre d’Ekorezok, fut également l’occasion de confirmer l’option d’apaisement prise par les fils de la Lékié-Ouest depuis un certain temps. En effet, après les soubresauts et autres mécontentement relatifs aux opérations d’investitures et qui avaient donné lieu à des égarements plus ou moins accentués, les équipes de campagne locales avaient entrepris un vaste mouvement de rassemblement. Afin de ramener les uns et les autres sur la voie de la réconciliation, avec en ligne de mire, la victoire finale devant honorer le Rdpc et son chef Paul Biya. Cet objectif passe inexorablement par le renoncement à l’esprit d’accaparement des listes. D’où l’urgence qu’il y a à dépersonnaliser les listes, qui pour l’occasion ont été investies par la plus haute autorité du Parti. Un rappel qui a occupé une bonne place dans le rendez-vous du 18 septembre à Ekorezok. C’est une nécessité que les militants ici ont compris fort heureusement.

               

Connexion utilisateur