« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

19/10/2017 - 08:29

Newsletter du Podium Multimédias

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!

Ndé : RDPC bien sûr
Ndé : RDPC bien sûr

La campagne électorale du Rdpc dans ce département bat sons pleins actuellement. Elle a été lancée dimanche 15 septembre dernier par Jean-Claude Mbwentchou, avec en toile de fond le retour d’ascenseur à Paul Biya.

« Nous devons travailler d’arrache pied de manière à ce qu’au crépuscule du 30 septembre 2013, nous puissions envoyer en retour notre message au chef de l’Etat en ces termes : monsieur le Président, les différents messages que vous nous avez adressés ont été bien reçus et compris par leurs destinataires », a déclaré le président de la commission départemental de campagne du Ndé, Jean-Claude Mbwentchou, à ses frères et sœurs. En clair, il s’agit pour les « nobles, dignes et élégants » militantes, militants et sympathisants Rdpc de ce terroir, de se donner les moyens de battre les derniers records en date qui les plaçaient en bonne position dans les hit-parades régional et national avec un pourcentage de 87,9%.
Pour atteindre cet objectif de 100% à l’échéance attendue du 30 septembre 2013 et « battre le département du Dja et Lobo », comme l’a martelé Jean-Claude Mbwentchou, quatre axes majeurs ont été identifiés et arrêtés, conformément aux instructions du secrétaire général du Comité central du Rdpc, Jean Nkuété.
D’abord l’efficacité, qui induit une bonne structuration de l’organisation. A ce niveau, chaque maillon de la chaîne a été bien examiné et pris en compte. La densité, second axe de la stratégie, quant à elle accorde la priorité à l’intensification de la sensibilisation des cibles. Pour encrer dans les esprits les messages à faire passer. Le troisième axe qui est la responsabilité, fait la part belle à l’unicité des messages. Laquelle puise son essence dans la circulaire du Président national Paul Biya et la profession de foi des candidats du Parti. Bien plus, les différentes équipes doivent conduire  cette campagne en leur âme, conscientes des enjeux que revêt ce rendez-vous historique, du fait de la biométrie qui entre en jeu. C’est dans ce sens qu’il faut mettre de côté toute velléité d’individualisme et les calculs qui en découlent. Le ministre de l’Habitat et du Développement urbain rappelle fort à propos qu’ « il ne s’agit plus ici de la liste de tel ou tel camp, de tel ou tel individu, les têtes de liste ne sont pas propriétaires des listes. Les seules listes qui vaillent sont les listes du Rdpc que le Président Paul Biya a investies et que nous devons plébisciter ». Enfin, comme quatrième axe, la proximité, qui doit se muer à l’occasion en très grande proximité. Ici, tout doit être mis en branle pour qu’il n’y ait aucune erreur le moment venu.
Le meeting de Bangangté, qui a connu une forte mobilisation de plus de six mille âmes, avait commencé par un défilé motorisé (moto et voitures), précédé par la fanfare du Parti dans les principales artères de la ville. Une démonstration de la force mobilisatrice du Rdpc qui envoie ainsi un signal fort significatif à l’endroit de l’opposition, en compétition dans deux des quatre arrondissements du département. Comme pour dire, ainsi que l’a relevé l’un des orateurs, Clobert Tchatat, le président de la commission communale de campagne de Bangangté, « le Rdpc vit dans le Ndé, bastion indéboulonnable du Renouveau ».

               

Connexion utilisateur