« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

19/10/2017 - 08:29

Newsletter du Podium Multimédias

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!

Kyé-Ossi : Mefiro Oumarou bat campagne
Kyé-Ossi : Mefiro Oumarou bat campagne

Le secrétaire d’Etat aux Transports appelle les Bamoun résidants dans la ville frontalière du Sud à voter utile. Il s’est exprimé à la faveur d’une rencontre organisée par la section Rdpc Vallée du Ntem IV

Le caractère cosmopolite de Kyé Ossi, et son activité économique importante dans la zone des trois frontières, font des habitants de cette ville, un électorat très convoité. D’après les chiffres présentés par Elections Cameroon, près de 10 milles voix sont à conquérir dans cette localité. Assez pour aiguiser l’appétit de quelques politiques en mal de repères.
Dans le Sud, ce sont les villes de Kyé Ossi et d’Olamzé qui abritent la plus forte concentration des ressortissants du Noun de la région. C’est ce qui a motivé la descente le mercredi 19 septembre 2013 à Kyé Ossi, du ministre délégué aux Transports, Mefiro Oumarou est allé mettre en garde ses frères et sœurs résidant dans cette partie du pays contre les vendeurs d’illusions qui sonnent déjà à leurs portes. Eux qui ne se signalent qu’à l’approche des consultations électorales et qui brandissent toujours la fibre tribale, comme seule programme politique.
 Pour le double scrutin du 30 septembre prochain, ils ont refait surface, voulant profiter d’un petit moment de faiblesse de la communauté Bamoun de Kyé Ossi, qui pleure encore son chef disparu, pour se positionner. Les ressortissants du Noun de Kyé Ossi ont donc été appelés par le secrétaire d’Etat aux Transports, à garder l’œil ouvert et à maintenir leur confiance aux candidats des listes du Rdpc dans la Vallée du Ntem. Un département à qui ils doivent tout et qui leur a ouvert grandement ses portes. C’est en effet grâce à l’harmonie qui caractérise leur cohabitation avec les Ntumu, qu’ils peuvent apporter le soutien nécessaire à leurs familles restées dans le Noun et vivre décemment. C’est ici qu’ils trouvent tous, leur pain quotidien. Il n’est donc pas question de se laisser tenter par des promesses fallacieuses.
En effectuant cette descente à Kyé Ossi, Mefiro Oumarou était également porteur d’un message du sultan roi des Bamoun. Message qui a invité les fils et filles Bamoun de la localité et d’Olamzé, à rester fidèles aux idéaux qu’incarne le président de la République, donc aux listes investies par la haute hiérarchie du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais. Ce message du sultan Ibrahim Mbombo Njoya a été fidèlement transmis aux destinataires, plusieurs centaines d’hommes et de femmes ressortissants du Noun, venus écouter le ministre délégué aux Transports.
Et visiblement, le message a été bien accueilli, à en croire les réactions des uns et des autres. Le porte-parole de la communauté Bamoun à Kyé Ossi, a souligné que leur choix était déjà fait, et qu’il ne sera question pour les Bamoun, que de remplir une formalité le 30 septembre. Tous les membres de cette communauté ont reconnu les attentions dont ils ont toujours fait l’objet, de la part des autochtones et même des autorités municipales. Un opérateur économique de la place a même reconnu qu’au moment du partage des boutiques au nouveau marché de Kyé Ossi, ce sont les ressortissants du Noun qui ont bénéficié du plus grand nombre. Autant de raisons qui, si besoin en était encore, prouvent la matérialisation de l’intégration nationale, si chère au président Paul Biya.
Pour le président de la section Rdpc Vallée du Ntem IV, Antoine Bikoro,  ces tentatives de ralliements via la fibre ethnique ne sont pas un phénomène nouveau à Kyé Ossi. On y est même déjà habitué, mais cela n’a jamais mis à mal le Rdpc qui finit toujours par gagner, avec le vote de tous les habitants de Kyé Ossi, quelle soit leur appartenance ethnique. C’est donc au final, un ministre délégué aux Transports qui est reparti satisfait de la « ville des trois frontières » et confiant en ses frères et sœurs du Noun, qui se sont engagés à plébisciter les listes du rassemblement Démocratique du peuple Camerounais, lors des élections municipales et législatives du 30 septembre prochain.

               

Connexion utilisateur