« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

12/12/2017 - 07:23

Newsletter du Podium Multimédias

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!

Kadey : vaincre pour Paul Biya

Les militants et militantes de la Kadey sont venus de tous les sept Arrondissements que compte le département pour porter à la victoire le Rdpc lors des consultations du 30 septembre prochain. Une occasion pour le président de la commission départementale d’appeler les uns et les autres à préserver les trois postes législatifs et tous les conseils municipaux aux couleurs du Rdpc. Car dans la Kadey, l’opposition qu’on croyait à jamais morte refait surface avec des candidats aux échéances à venir. Pour ce faire, explique Emmanuel Bonde : « La Kadey ne doit pas faillir. L’heure est à la mobilisation générale, au resserrement des rangs, à la paix, et surtout à la concentration. Parce que l’ennemie ne dort pas. La campagne doit se faire de manière à ramener tout le monde à la maison pour qu’au soir du 30 septembre, il y ait un seul vainqueur, le Rdpc. » Des propos bien accueillis par les militants et militantes visiblement confiants qui ont d’ailleurs promis un vote à 100% en faveur du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais. Le président de la section Rdpc Kadey Nord Emmanuel Loumboua soutiendra dans son propos de bienvenue que « de tradition, la Kadey a toujours été le bastion du Rdpc et il n’en saurait être autrement cette fois-ci.

J’en appelle les camarades à taire les querelles qui nous ont divisées et les intérêts personnels pour la victoire du parti. Car, n’oublions pas que le président a besoins d’une majorité confortable à l’Assemblé Nationale et aux municipales pour conduire à bout le projet de société qu’il nourrit pour le Cameroun à l’horizon 2035. » Madame Kombo Julienne la président de l’Ofrdpc ne dira pas le contraire en instant sur les problèmes qu’ont connu certains membres valeureux dont le chemin des investitures s’est trouvé trop étroit lorsqu’elle soutient que : « c’est vrai que tout le monde n’est pas content de ce qui s’est passé, et que le parti à la base a pris un séreux coup, mais il y a encore quelque de précieux à préserver : le parti pour lequel il nous faut absolument batailler pour assurer la victoire à son président national le grand camarde Paul Biya ». Le président des  jeunes Danga Emmanuel par ailleurs maire de Ketté, va revisiter les bienfaits en direction de la jeunesse pour confirmer « qu’il n’y aura pas match le soir du 30 septembre prochain malgré toutes les frustrations légitimes des militants et militantes et en particulier les jeunes. Nous prenons l’engagement de voter sans réserve le Rdpc »
Après la phase protocolaire à la quelle a assisté le préfet Alpha Emmanuel et son état major, le président de la commission départementale de campagne pour la Kadey va d’avantage insister pour dire que : «  l’heure est à l’action. Pour ce faire, il n’y aura pas d’aventure à faire, ni la place aux aventuriers. Nous devons faire front commun pour ne pas laisser la place aux vendeurs d’illusions, ou aux propagateurs de fausses promesses ». Avant de passer à la présentation des documents de campagne, les candidats aux législatives ont été présentés. Il s’agit notamment de Dimbélé Boui, Mme Man Jacqueline Christiane et de l’Honorable Danata Paul. Le sénateur Jean Mboundjo a brièvement présenté la profession de foi du Rdpc, tandis que le sénateur Monique Ouli Ndongo  a présenté la fiche d’information sur les irrégularités à éviter lors de cette campagne. Un moment de communion qui n’a pas trahi l’ambiance habituelle des meetings populaires, avec des débordements, mais le tout sans rancune pour l’amour et par respect pour le président national du parti qui a prescrit discipline pendant toute cette période jusqu’au lendemain de la proclamation des résultats. Tous se sont séparés avec à cœur, un vote à 100%, une victoire sans partage.

               

Connexion utilisateur