« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

19/10/2017 - 08:36

Newsletter du Podium Multimédias

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!

Doumaintang : La voie de la victoire

Comme un messi qui est bien accueilli chez lui, c’est une pluie de bénédiction qui accueille la délégation de la commission communale de campagne pour le Rdpc, conduite par Michel Ange Angouing, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative. Une ambiance de grand jour qui a réuni les populations des tous les secteurs de l’arrondissement. En très bonne place et selon la tradition ici, les chefs dans la quasi-totalité ont pris part à ce rendez vous. Les militants et militantes sont sortis en grand nombre pour porter à la victoire le Rdpc lors des consultations du 30 septembre prochain.
Une occasion pour le président de la commission communale d’appeler les uns et les autres à préserver les acquis et à garder jalousement le lien affectif qui uni cet arrondissement au chef de l’Etat. Bien plus, de tout mettre en œuvre pour que le conseil municipal garde les couleurs du Rdpc. Car, l’opposition qui est en train de faire son entrée dans cette localité ne doit pas avoir pignon sur rue. A ce sujet, explique Michel Age Angouing, « Ce n’est pas en ce moment qu’il faudra montrer au président de la République qu’il s’est trompé de lieu, de population lorsqu’il a choisi pour la première fois un fils de ce village. C’est la raison pour laquelle le vote doit être une réponse aux multiples doléances qui lui ont toujours été portées et qu’il a consenti à répondre… » En poursuivant son propos, il indique par ailleurs que « L’heure n’est plus au désordre. Nous devons ensemble quelles que soient les querelles que nous avons, quelles que soient les blessures qui nous divisent, nous devons garder à l’esprit que les hommes passent, mais le Cameroun a besoin des bras de tous ses fils pour avancer… »  Un message lancé en direction de la jeunesse dont les habitudes sont aujourd’hui sujettes à interrogation. Pour les parents et le reste des militants, ajoute-t-il, « Le président attend de nous, qu’on lui prouve toute notre volonté à l’aider pour la réussite du projet de société qu’il nourrit pour le Cameroun. Pour cette raison, nous devons lui donner les arguments nécessaires pour avoir une bonne marge de manœuvre. Il s’agit notamment d’élire les députés à l’Assemblée nationale et les conseils municipaux pour qu’il achève le processus de décentralisation qu’il a amorcé. »
Des propos bien accueillis par les militants et militantes, visiblement confiants, qui ont d’ailleurs promis un vote à 100% en faveur du Rassemblement démocratique du peuple camerounais. Le président de la sous-section Rdpc hôte, dans son propos, va remercier tous les efforts du gouvernement en direction de cet arrondissement et va exhorter ses frères et sœurs en des termes originaux. « Hier c’était le tour des autres, aujourd’hui la lumière du soleil a envoyé ses rayons de notre côté. Il faut donc savoir lire les marques du temps » explique-t-il. Autrement dit : «  Il faut taire les querelles qui nous ont divisées et les intérêts personnels pour la victoire du parti. Il ne faut pas oublier que nous serons récompensé par rapport à ce que nous avons donné ».
Même si c’est vrai que tout le monde n’est pas content de ce qui s’est passé, et que le parti a pris un train de mesures pour corriger ces erreurs, il faut continuer à garder à l’esprit qu’il y a quelque chose de précieux à préserver : le parti et ses indications. Car la bataille s’annonce rude avec les partis d’opposition qui risquent profiter de ces moments de faiblesse. Dans les promesses de circonstance, le président de la commission communale de campagne du Rdpc pour Doumaintang a reçu la promesse ferme de la jeunesse : « qu’il n’y aura pas match au soir du 30 septembre prochain malgré toutes les frustrations légitimes des militants et militantes et en particulier des jeunes. Nous prenons l’engagement de voter sans réserve le Rdpc ». Après la phase protocolaire, le président de la commission communale de campagne pour la Douamaintang va d’avantage insister pour dire que : «  l’heure est à l’action. Pour ce faire, il n’y aura pas d’aventure à faire, ni la place aux aventuriers. Nous devons faire front commun pour ne pas laisser la place aux vendeurs d’illusions, ou aux propagateurs de fausses promesses » avant de passer à la présentation des documents de campagne. Il s’agit notamment de la profession de foi du Rdpc, et la fiche d’information sur les irrégularités à éviter lors de cette campagne.

               

Connexion utilisateur